Y a-t-il des enseignements à tirer ?

Non classéle 15 janvier 2015Sans commentaires

« il faut démystifier la version littéraire coranique ou théologique telle qu’elle est leur est inculquée, introduire une rationalité dans l’appréhension de la religion musulmane de ces jeunes » (M Kabbal, Institut du Monde Arabe)

Au lendemain de la tuerie commise par Anders Breivik en juillet 2011, le monde entier a été impressionné par la dignité du peuple norvégien, mais au mois de septembre suivant le Parti du progrès – hostile à l’islam et dont Breivik a été membre durant de nombreuses années – a remporté 16,3 % des voix, assez pour entrer pour la première fois de son histoire dans un gouvernement de coalition.

Discours de Valls le 13 janvier 2015 : ‘Le Parlement a déjà voté deux lois anti terroristes encore il y a quelques semaines à une très large majorité, les décrets d’application sont en cours de publication.

Et on a laissé passer trop de choses dans l’école.La laïcité, oui la laïcité, la possibilité de croire, de ne pas croire. L’éducation a des valeurs fondamentales, doit plus que jamais – c’est aussi cette réponse – être le combat de la France face à l’attaque que nous avons connue. Et arborons fièrement ce principe puisqu’on nous attaque à cause de la laïcité, à cause des lois que nous avons votées ici interdisant les signes religieux à l’école prohibant le voile intégral, revendiquons les, parce que c’est ça qui doit qui doit nous aider à être encore davantage plus forts

Mobilisation de l’école pour les valeurs républicaines pour faire vivre les valeurs de LIberté, Egalité, Fraternité – discours de Valud-Belkacem « Oui, les discriminations, l’écart entre les valeurs affichées et les réalités vécues, les replis identitaires, les velléités communautaristes, les logiques d’entre soi ont parfois affaibli son ambition de fraternité. Comment transmettre le vivre-ensemble quand les élèves ne font plus l’expérience de la mixité sociale au sein des écoles et des établissements ? La remise en cause de la place de l’école dans la société, une forme de relativisme ambiant ont contribué à une perte de repères plus globale, interrogeant le sens de l’engagement de la communauté éducative et de ses personnels. »

LA République ne sait plus répondre, ce qui ouvre de nombreuses tentations sur d’autres modèles

le prisme religieux ne doit pas être éradiqué de l’école, car il menacerait le libre arbitre. Au contraire, il importe de donner dès le plus jeune âge une approche historique des religions, car c’est un véritable élément de culture. Un citoyen acteur de son destin est un citoyen qui dispose des éléments de compréhension pour se forger une conviction et exercer son libre arbitre et ses choix !
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-120943-culture-terreau-du-libre-arbitre-1083523.php?zYkQ96q2TFtlOYuU.99

No Responses to “Y a-t-il des enseignements à tirer ?”

Leave a Reply