Quand l’UDI prépare ses primaires avec l’UMP, c’est moche

Actualitésle 4 février 2013Commentaires fermés

Voici deux jours, l’UDI lyonnaise dévoilait sa vision de la sécurité sur Lyon. Vision plutôt sombre, puisqu’il est nécessaire selon eux de multiplier les brigades et d’armer les policiers municipaux avec des Taser.
L’UDI veut donc foudroyer les délinquants.

Les centristes, les humanistes et les modérés lyonnais ne sauraient se retrouver dans cette surenchère sécuritaire. La sécurité des lyonnais est un sujet sérieux qui nécessite une bonne connaissance du propos et mérite des approches nouvelles et quelques idées neuves.
Le Préfet avait présenté le 24 janvier le chiffres de la délinquance pour 2012. Les cambriolages de résidences principales, les atteintes aux biens et les crimes intra-familliaux étaient en net augmentation, les autres crimes et délits en baisse. Les propositions de l’UDI sont déconnectées de cette réalité.
Par ailleurs, cette multiplication de brigades augmenterait les dépenses de fonctionnement de la ville, choix peu pertinent au vu de l’état des finances. Il s’agit au contraire d’optimiser la dépense publique existante, de la rendre plus efficace.
Nous proposerons une approche nouvelle de la sécurité à Lyon. Parmi nos propositions, figurera la suivante : la ville de Lyon financera des investissements matériels nécessaires (technologie de l’information) pour faciliter la tache de la police nationale, réduire les temps administratifs auxquels celle-ci est contrainte, lui permettant ainsi d’être davantage sur le terrain.
Commentaires clos.