coût de la campagne

Les comptes de campagne

Actualitésle 4 juin 2014Commentaires fermés

La campagne que nous avons menée à finalement coûté un peu plus de 40000€, ce qui en fait certainement la campagne municipale la moins chère dans une grande ville. La moitié de ce coût est celui de la « campagne officielle », c’est-à-dire les affiches sur les panneaux électoraux, professions de foi envoyées aux électeurs par l’état et bulletins de vote.

Le reste de nos dépenses allant aux autres tracts et au matériel de campagne (ballons, kakemono, gilet, tricycle, etc.), un tiers sur la partie conception-graphisme.

Certains nous opposeront certainement qu’il n’y a pas de fierté particulière à dépenser peu si cela ne permet pas de faire 5% des suffrages. Certes, plus d’argent aurait peut-être permis une plus grande communication, donc une plus grande notoriété. Peut-être. Toutefois, nous n’avions pas cet argent en plus, donc la question ne se posait pas. D’autre part, l’un des enseignement de cette campagne est qu’au-delà du microcosme, bien peu d’électeurs suivent la campagne. Et que ceux qui se sont déplacés pour voter effectuent souvent cette tâche par habitude. Les 5200 électeurs qui ont voté pour nous, nous les connaissons ou nous les avons convaincus en les rencontrant.

La moitié des électeurs ne votent plus, l’autre le fait le plus souvent par habitude. Convaincre de choisir une offre électorale nouvelle est donc un processus de longue haleine où les ressources sont importantes (merci encore aux nombreux donateurs) mais pas suffisantes.

Commentaires clos.