Communiqué : Après la grève des éboueurs, donner une perspective aux salariés et aux usagers

Actualitésle 30 mars 2012Commentaires fermés

Le conflit entre les éboueurs et le Grand Lyon est en passe de se terminer et c’est une bonne chose pour les habitants de l’agglomération.

En mettant l’accent sur un sujet souvent occulté, la grève du ramassage des ordures ménagères offre une opportunité de dépasser les différents politiques traditionnels et de promouvoir l’idée d’un mutation de ce service public local.

Son fonctionnement n’a guère changé depuis trente ans malgré l’émergence d’enjeux environnementaux et économiques nouveaux.

Nous proposons la mise en place d’une commission associant l’ensemble des acteurs du secteurs (élus, professionnels, usagers). Son rôle sera de définir une nouvelle organisation de la collecte des déchets sur le territoire. Le premier objectif de cette nouvelle organisation sera la mise en place d’une économie de type circulaire, c’est-à-dire considérer les déchets comme une matière première secondaire et optimiser leur utilisation (valorisation, recyclage, réemploi). Le second objectif sera la constitution d’une filière professionnelle à égalité de droit entre public et privé offrant davantage de perspectives professionnelles et de sécurité à ses employés.

La mise en place de cette commission et la promotion de tels objectifs permettraient donnera à cette sortie de conflit une dimension plus forte et ne la réduira pas à un simple compromis. Elle offrirait une perspective positive aux changements nécessaires en impliquant les employés du Grand Lyon et serait dans l’intérêt des habitants de l’agglomération.

Sincèrement
Eric Lafond Conseiller Lyon 3ème
Etienne Tête Conseiller municipal à Lyon
Baptiste Dumas Conseiller municipal Villeurbanne

Commentaires clos.